[Visiteur - Connexion]   
Chat Box

Cliquez ici pour entrer

0 personnes connectées.

Annonces
Forums Infos
Activité du Site

Pages vues depuis 21/05/2012 : 474 738

  • Nb. de Membres : 29
  • Nb. d'Articles : 58
  • Nb. de Forums : 11
  • Nb. de Sujets : 5
  • Nb. de Critiques : 0

Top 10  Statistiques

Tout sur le MiniMig 1.1

(1147 mots dans ce texte )  -   lu : 2814 Fois     Page Spéciale pour impression

http://minimig.amiga-ng.org/resources/MiniMigCC3.jpgLe MiniMig en action avec Crazy Cars III

Le MiniMig, qu'est-ce donc ?

Du milieu des années 80 au milieu des années 90, un ordinateur familial régnait quasiment en maître : l'Amiga (de l'Amiga 1000 à l'Amiga 4000 en passant par le CDTV et la CD32).

Nous ne reviendrons pas sur l'Histoire de l'Amiga (nous vous conseillons un petit tour sur http://obligement.free.fr pour tout découvrir à son sujet) mais allons vous expliquer comment un développeur de génie a réussi un pari fantastique : recréer l'Amiga 500.

En effet, malgré l'honneur qui nous est fait de posséder une si belle machine, cette dame commence à se faire vieille, ses composants sont fatigués et l'encombrement de cet ordinateur tout intégré n'est plus forcément compatible avec nos modes de vie actuels.

De plus, les disquettes de jeux qui firent le bonheur (ou le malheur selon le nombre de disquettes utilisées pour un jeu, transformant notre bon vieil Amiga en grille pain) commencent elles aussi à se dégrader.

Pour éviter que tout cela ne disparaisse dans l'oubli (même s'il faudra encore beaucoup de temps pour que ça arrive), Dennis van Weeren s'est attelé, de 2005 à 2007, à la tâche de recréer l'Amiga 500 dans un FPGA.

Pour faire simple, un FPGA est une puce reprogrammable. Concernant le MiniMig 1.1, le FPGA (Xilinx Spartan-3 400k) est utilisé pour recréer les chipsets spécifiques à l'Amiga qui ont donné à ce micro ordinateur ses lettres de noblesse. Un vrai processeur Freescale 68000 est aussi présent sur la carte mère, assurant une compatibilité sans faille.

 

http://minimig.amiga-ng.org/resources/Minimig_cartemere.jpgLa carte mère du MiniMig où l'on découvre

le 68000 (en bas à droite) et le FPGA (au centre)

Aucun lecteur de disquette n'est présent, le MiniMig utilise une simple carte SD de 2 Go maximum sur laquelle les images au format ADF des jeux ou démos sont présentes.

L'Amiga 500 utilisait des ROMs qui contenaient son KickStart. Sur le MiniMig, la ROM est aussi présente mais sous forme de fichier présent à la racine de la carte SD. Le MiniMig supporte les ROMs 1.3 à 3.1 (même la version 3.9 officieuse).

Le MiniMig propose maintenant une sortie VGA, permettant d'afficher les jeux et démos sur n'importe quel écran pourvu d'une entrée à cette norme. L'ancien Amiga 500 obligeait à posséder à un écran 15Khz (tels que les 1083 ou 1084), plutôt rare à trouver de nos jours. De plus, le firmware du MiniMig permet d'améliorer sensiblement l'affichage donnant un bel aspect lissé sur n'importe quel écran VGA. Un mode 15Khz est aussi disponible via un switch pour permettre le branchement sur une TV en Péritel via un adaptateur. Ajoutons enfin que l'on peut choisir entre OCS et ECS pour ce qui est des modes graphiques, l'ECS étant une version améliorée de l'OCS, apparu avec l'Amiga 500+ et l'A600.


http://minimig.amiga-ng.org/resources/MiniMigBoitierBlanc.jpg http://minimig.amiga-ng.org/resources/MiniMigBoitierNoir.jpg

Les boîtiers (maintenant indisponibles) de Loriano

Le couple souris/clavier est au format PS2 (et non plus au format Atari d'origine). Néanmoins, les ports joysticks d'origine sont toujours présents, vous permettant d'utiliser n'importe quel joypad/joystick à ce format. Et contrairement aux Amiga d'origine, il n'est plus nécessaire de débrancher la souris pour relier un second Joystick pour jouer à deux.

L'Amiga 500 était livré avec 512Ko de RAM que beaucoup étendèrent d'office à 1Mo pour profiter au maximum des jeux et démos les plus avancés. Le MiniMig est sorti d'origine avec 2Mo de Chip que l'on peut étendre à 4 Mo (les derniers modèles sont livrés d'office avec 4Mo). Il est aussi possible de configurer la mémoire en slow ram selon diverse configurations (0,5 Mo de Chip + 1 Mo de slow par exemple).

A l'usage, le confort d'utilisation est bien présent, le menu de sélection des disquettes DF0: et DF1: apparaît à l'écran et vous permet de choisir votre jeu ou démo favori(e). Les lecteurs de disquettes peuvent même être accélérés pour un chargement plus rapide (la majorité des jeux et démos supportent ce mode).

Côté CPU, le Freescale MC68SEC000 fonctionne comme à l'origine à 7,0.9379 Mhz mais peut être surcadencée (via le menu) jusqu'à 28 Mhz selon certains modèles (16 Mhz pour d'autres), accélérant de manière substantielle certains jeux (Stunt Car Racer par exemple ou Lotus II à deux joeurs), ce que ne permettait pas l'Amiga 500 d'origine.

Le contrôleur gérant le MiniMig est un MCU PIC 18LF252-I/SP, il permet les fonctions basiques telles que la gestion du Fat16 de la carte SD, permet le chargement du FPGA, du Kickstart et gère les accès disques. 

http://minimig.amiga-ng.org/resources/Minimig+ARM.jpgLe MiniMig en boîtier Crystal avec le contrôleur ARM

Plus tard est sorti un contrôleur doté d'un CPU ARM. développé par Yacube et démocratisé par Laurent Zarowski. Grâce à ce contrôleur qui remplace le PIC, le MiniMig devient un petit bijou puisque le 68000 peut être surcadendé à 40 Mhz (très appréciable avec certaines démos ou certains jeux), 4 lecteurs de disquettes peuvent être gérés, le firmware peut être mis à jour directement de la carte SD, un disque dur peut être utilisé (sous forme de fichier HDF), les noms longs peuvent être utilisés, les cartes SD de plus de 2 Go sont recinnues et la gestion des répertoires est possible.

Un conseil : si vous devez acheter un MiniMig, achetez-le couplé au contrôleur ARM, cela change radicalement l'utilisation de votre Mini Amiga.

 

http://minimig.amiga-ng.org/resources/arm_controller.jpg

Le contrôleur ARM remplace le PIC d'origine

Le MiniMig est l'évolution parfaite de l'Amiga 500 (voir du 500+ et du 600) et si vous avez été possesseur de ce micro ordinateur dans les années 90, ne passez pas à côté de ce bel objet qui ravivera vos souvenirs et vous permettra de faire découvrir à vos enfant les superbes jeux de l'ère Amiga.

Le MiniMig a été fabriqué en grande série par Acube Systems, très connu pour leurs Amiga Nouvelle Génération. Il fut revendu par la majorité des revendeurs spécialisé Amiga. Il n'est plus disponible aujourd'hui qu'en occasion.
 

http://minimig.amiga-ng.org/resources/MinimigBoitierRelec.jpgLe boîtier Crystal de Relec




Retour à la sous-rubrique :
Le MiniMig 1.1

La Vampire
Les dérivés du MiniMig

Sondage
Achèteriez-vous une Vampire 1200
 Oui
 Non
 Ne sait pas

Results, Résultats

  • Votes : 2
  • Commentaire(s) : 0
Article du Jour
Il n'y a pas encore d'Article du Jour.

Temps : 0.045 seconde(s)