[Visiteur - Connexion]   
Chat Box

Cliquez ici pour entrer

0 personnes connectées.

Annonces
Forums Infos
Activité du Site

Pages vues depuis 21/05/2012 : 474 678

  • Nb. de Membres : 29
  • Nb. d'Articles : 58
  • Nb. de Forums : 11
  • Nb. de Sujets : 5
  • Nb. de Critiques : 0

Top 10  Statistiques

Les projets utilisant le coeur du MiniMig

(1178 mots dans ce texte )  -   lu : 4105 Fois     Page Spéciale pour impression

Les dérivés utilisant le code source du MiniMig.
 

  • Le Multiple Classic Computers

 

http://minimig.amiga-ng.org/resources/MCC.jpg

 

En développement depuis quelques années, le MCC est un projet porté par ArcadeRetroGaming et visant à recréer l'intégralité des Commodore 64, Atari 2600, ZX80 et Amiga 500 dans un FPGA.

Concernant ce dernier, il utilise une version modifiée du coeur du Minimig pour émuler l'Amiga 500 à la différence près que le 68000 n'ext plus présent physiquement mais qu'il est recrée dans le FPGA. C'est ce que l'on appelle le softcore.

En développement régulier, le firmware du MCC s'améliore continuellement mais dû à la non présence d'un vrai 68000, nombre de jeux/démos ne fonctionnenent pas (actuellement, 30% des applications testées donnent satisfaction). Contrairement au MiniMig 1.1, les joypads en USB sont supportés (ainsi que ceux au format Atari d'origine) et deux versions du MCC existent : une avec sortie VGA et l'autre en SVHS. Il dispose pour la partie Amiga de 2Mo de Chip Ram, 1Mo de Slow Ram et 8 Mo de Fast Ram.

Contrairement au MiniMig 1.1, il n'est pas possible de surcadencer le CPU ni d'utiliser un contrôleur ARM pour améliorer ses possibilités.

Le firmware Amiga étant toujours en version Béta et dépendant du core du C64, il est difficile de conseiller le MCC actuellement, la partie C64 étant bien plus aboutie. Très difficilement trouvable à la vente, le revendeur français Voxel est le distributeur officiel de du MCC sur notre territoire.

Ce projet a été arrêté. Plus de développement en cours.
 


Deux autres projets récréant l'Amiga 500 existent aussi, les deux utilisant aussi un 68000 softcore, comme le MCC.
 

  • Le Commodore-One ou C-One

 

http://minimig.amiga-ng.org/resources/C-One.jpg

 

Présenté en 2007 (mais en devéloppement depuis 2002) et conçu par Individual Computers et prévu pour recréer le Commodore 64, il a ensuite, lui aussi, utilisé le coeur du Minimig pour recréer l'Amiga 500. Il se présente comme une carte mère au format ATX, bien plus imposante que celle du Minimig ou du MCC.

Considérée comme une version Béta, cette carte mère peut se voire adjoindre un FPGA extender, ce qui lui ouvre de nouvelles possibilités (comme l'émulation FPGA d'un second 68000 pour faire office d'une sorte de contrôleur ARM).

Malheureusement, depuis 2010 plus aucune nouvelle de son développement et le support Amiga 500 pose bien trop de problèmes pour être exploitable.

Plus aucune nouvelle de ce projet côté Individual Computers.
 

  • Le Chameleon64

 

http://minimig.amiga-ng.org/resources/Chameleon+Dock.jpg

 

Le Chameleon64 est un projet de 2010, porté là aussi par Indivual Computers. D'abord conçu comme étant une extension à brancher sur le Commdore 64, il s'est ensuite émancipé pour devenir un mini ordinateur indépendant sur lequel le core du Minimig a là aussi été porté.

Néanmoins, seul, il ne propose qu'une sortie VGA, une sortie son stéréo et deux connecteur PS/2 (souris/clavier). Tout comme les autres modèles, il repose sur une carte SD pour charger son firmware et les jeux/démos. Pour profiter un peu plus du Chameleon64, il existe une dock station qui permet de connecter un clavier d'Amiga 500 et 4 joysticks en simultané.

Sur le papier, le Chameleon64 semble tenir ses promesses puisqu'il propose pour la partie Amiga le support des disques durs (image disque virtuelle au format HDF), jusqu'à 11,5 Mo de mémoire adressable, un mode turbo 68020, de la vraie mémoire Fast et le support de plusieurs kickstarts.

Encore une fois, le problème vient de la difficulté à acquérir cette machine encore considérée Beta. De plus le peu de retours des utilisateurs pour la partie Amiga nous font vous conseiller la prudence quant à son achat.
 

  • Le FPGA Arcade

 

http://minimig.amiga-ng.org/resources/FPGAArcade.jpg

 

Voici sûrement le projet le plus abouti à ce jour après le MiniMig.

En effet, là où le MiniMig recrée à la quasi perfection un Amiga 500 (500+ ou 600), le FPGA Arcade a pour but, entre autres, de recréer tout simpement un Amiga 1200 avec son chipset AGA.

Utilisant une version retravaillée du coeur du Minimig, le FPGA Arcade promet énormément : chipset AGA, 68020EC (en softcore encore une fois, qui peut être poussé à 99 Mhz), 11,5 Mo de mémoire adressables, installable dans un boîtier ATX/MicroATX ou MiniATX (accessoires requis), deux port joysticks Atari, deux ports PS/2 pour souris et clavier et sortie Jack pour le son.

Un slot est aussi prévu pour accueuillir une carte fille à base de 68060 (qui sera malheureusement rare et chère) et qui sera aussi pourvue d'un port ethernet, de deux ports USB et d'un slot pour une seconde carte SD à utiliser comme un vrai disque dur. Une sortie DVI ainsi qu'une sortie SVHS (pas encore supportée) sont aussi présents.

Aujourd'hui, le FPGA Arcade n'est disponible qu'au compte goûtes. Pour le marché francophone, vous pouvez contacter Laurent Zarowski, revendeur exclusif du FPGA Arcade. Notez, encore une fois, que le firmware du FGPA Arcade est encore en version Béta et que des problèmes de timing et de comaptibilité avec le 68020 softcore sont là aussi encore présents et en cours de correction.

Le développement du FPGA Arcade continue lentement.

  • Le MiST
MiST

A l'origine prévu pour remplacer l'Atari St, le projet de Till Harbaum a rapidement été capable de recevoir le core du MiniMig (et bien d'autres système d'alleurs).

Son très gros avantage : le support de l'AGA et d'un 68020 émulé en FPGA, équivalanr tà un 68040 à 25Mhz en vitesse pure.

Mais pour ne pas paraphraser Obligement, nous vous invitons à vite aller lire le test complet sur MiST sur leur site

Le MiST est aujourd'hui la seule variante du MiniMig encore en développement et toujours disponible à l'achat en quantité limitée.


Nous avons donc fait le tour de ces petits ordinateurs utilisant un FPGA pour recréer notre amour de jeunesse. Si nous devions vous conseiller un ordre d'achat, il serait celui-ci :

  • MiniMig 1.1 + contrôleur ARM (très fiable et très compatible, le meilleur pour avoir son Amiga 500/500+/600 et pourvu d'un vrai 68000). Introuvable à la vente mais dont le core est toujour amélioré au fil des mois.
  • FPGA Arcade (grâce à lui l'Amiga 1200 voit à nouveau le jour et il est disponible chez un revendeur français. Seuls quelques petits problèmes sont à régler avant qu'il ne devienne un incontournable). Indisponible.
  • Le MCC (pendant du MiniMig 1.1 mais avec un 68000 SoftCore. Plus adapté à un usage multi micro ordinateur, sa compatibilité Amiga 500 est loin d'être parfaite. Indisponible, projet arrêté).
  • Le Chameleon64 et le C-One (peu de mises à jour, peu de retours, difficile à mettre en oeuvre, à essayer si vous aimez mettre les mains dans le cambouis). Indisponible.
  • Le MiST, le plus évolué (AGA, 68020, 24 Mo de FAST Ram,...), toujours disponible et en constante évolution.



Retour à la sous-rubrique :
Le MiniMig 1.1

La Vampire
Les dérivés du MiniMig

Sondage
Achèteriez-vous une Vampire 1200
 Oui
 Non
 Ne sait pas

Results, Résultats

  • Votes : 2
  • Commentaire(s) : 0
Article du Jour
Il n'y a pas encore d'Article du Jour.

Temps : 0.0575 seconde(s)