[Visiteur - Connexion]   
Chat Box

Cliquez ici pour entrer

0 personnes connectées.

Annonces
Forums Infos
Activité du Site

Pages vues depuis 21/05/2012 : 474 730

  • Nb. de Membres : 29
  • Nb. d'Articles : 58
  • Nb. de Forums : 11
  • Nb. de Sujets : 5
  • Nb. de Critiques : 0

Top 10  Statistiques

La Vampire 500/2000/600/1200

(1108 mots dans ce texte )  -   lu : 968 Fois     Page Spéciale pour impression

http://minimig.amiga-ng.org/resources/Vampire/68080.png


La Vampire est une carte composée d’un FPGA et de divers connecteurs :

  • un connecteur pour l’enficher sur le cpu directement (A600) ou à la place du cpu (A500 /A2000) ou sur le port d’extension (A1200)
  • une sortie HDMI, un port micro SD
  • pour la V500 un port IDE 2.5 pouces.
  • 128 Mo de RAM. 

Le FPGA contient actuellement le core Apollo, qui n’est rien de moins qu’un nouveau processeur compatible avec le jeu d’instructions 68k. C’est la première différence avec les autres FPGA utilisés dans les autres réimplémentations de l’Amiga, qui se contente du TG68, qui est une réplique plus ou moins fidèle d’un 68020. L’Apollo (qui se nomme à présent 68080) doit être considéré comme un nouveau processeur, au même titre que l’était le 060 quand il est sortit face au 040.

Le 68080 embarque toutes les fonctions des 68000 au 68060 et en ajoute des nouvelles inédites, dans l’idée du MMX ou de l’Altivec. Ces nouvelles fonctionalités ne seront visibles que quand les codeurs les inclueront dans les softs. C’est la raison d’être de la demo de flype, démontrer les nouvelles possibilités offertes par ce nouveau processeur, et des nouveaux modes graphiques. Comme il s’agit d’un nouveau processeur avec un nouveau design, la vitesse est grandement optimisée (environ 120 mflops sous sysinfo avec le dernier core).

C’est infiniment plus rapide que ce que l’on peut faire avec un TG68, quelle que soit la taille du FPGA. Il faut bien comprendre que le 68080 pourrait tout à fait être fondu pour en faire un ASIC, simplement les coûts seraient prohibitifs, d’ou la raison du choix d’un FPGA pour le contenir. On ne parle pas ici d’un simple émulateur de processeur existant, mais bel et bien d’un nouveau processeur développé par BigGun.

 

http://minimig.amiga-ng.org/resources/Vampire/Vampire600.jpg

La Vampire 600

 

Actuellement, l’Amiga600 (pour la Vampire 600) est grandement utilisé, c’est lui qui fait tourner le chipset et les entrées sorties. La Vampire se comporte actuellement exactement comme une carte accélératrice avec une carte graphique embarquée (pensez à une Blizzard PPC avec Bvision). Plus le projet avance, plus certaines parties seront intégrées dans le FPGA (principalement l’AGA), avec à terme une machine stand alone n’ayant plus besoin d’un réel Amiga pour fonctionner. Mais ce but est encore loin, et il faut y aller par étapes. Actuellement, il faut utiliser P96 pour afficher le Workbench, mais il est tout à fait possible d’adresser directement le hardware graphique créé dans la vampire (le SAGA). Le blitter n’est pas implémenté, tout simplement parce que le CPU est bien plus rapide pour manipuler les blocs mémoires.

Le chipset SAGA

Il n’y a pas de « Blitter » sur la Vampire. Il y a en fait un core « SAGA » au coté du core « 68080 » dans le même FPGA. Ce core SAGA fonctionne comme une carte graphique sans blitter et peut adresser directement n’importe quelle partie de la FastRAM. Il propose des modes graphiques en Chunky Big Endian ou même depuis peu Little Endian. Mais! il n’y a pas de Blitter, tout est fait au CPU. Ce serait un problème si le CPU était lent mais avec le 68080 çà change tout!

http://minimig.amiga-ng.org/resources/Vampire/riva.jpg

Riva en action sur Amiga 600


Dans la démo de Flype, chaque sprite est ‘blitté’ par le CPU, et même le scrolling, c’est le 68080 qui fait tout (et le contrôleur-mémoire mais çà c’est transparent pour le codeur).

Analogie avec le Minimig et ses dérivés

Quelque part on pourrait penser que ces projets se recoupent vu qu'ils visent le même but : reproduire (et non émuler!) un Amiga, 99% compatible. 

Mais il y a des différences fondamentales sur l’approche. Les Mist/Replay sont des cartes autonomes, la Vampire est une carte accélératrice pour Amiga Classic. Le touch and feel et usage final est donc assez différent.

Pourquoi la Vampire est plus rapide ?

C’est là que c’est intéressant. Les Mist/Replay utilise un vieux core, le TG68 développé il y a longtemps en fait. Les contributeurs aux projets Mist/Replay l’ont largement amélioré et ont fait un boulot extraordinaire – avec comme philosophie première : compatibilité! plus que rapidité. 

 

http://minimig.amiga-ng.org/resources/Vampire/SysyInfo.jpg



La Vampire quant à elle utilise autre chose. La différence de vitesse n’est pas liée à un FPGA plus rapide! Les 2 FPGA bien que différents, jouent à peu près dans la même cour. C’est le code de Gunnar qui est juste *exceptionnel* ! Il n’y a pas à tergiverser, son code VHDL est juste un bijou d’architecture. Ce 68080 ne se contente pas de réimplémenter les instructions 68K comme le fait le TG68 amélioré (même fortement!) du Replay. Il intègre tout les concepts qui ont permis au 68060 d’être si rapide (pipeline, prédiction, branch target cache, gros cache données et instructions, fusing/bonding, …) en ajoutant de nouvelles améliorations architecturales. C’est un énorme travail en fait, tant pour gunnar que pour les testeurs de l’équipe. Ensuite il y a pas seulement le CPU car le CPU tout seul serait très lent si il n’y avait pas une (très) bonne gestion de la mémoire et s’il n’y avait pas une bonne carte graphique.

Pour revenir à la question de savoir si ls projets se recoupent, oui, ils pourraient se recouper au niveau non pas du CPU (quoique) mais plutôt de la réimplémentation du reste de l’Amiga (chipsets). Oui là il y a matière à recouper et l’avenir nous le dira.

Ceci dit, dans la pratique il y a déjà des recoupements. Par exemple, Jim Drew avec l’accord de Mike vient souvent apporter son aide. Il souhaite

a) Faire que ces softs tournent du mieux possibles sur la vampire (Fusion, PCx) – et de ce fait il apporte son expérience du projet Replay et de sa maitrise des Macs 68k

b) Il va améliorer les pilotes de Fusion (émulateiur Mac 68k) et PCx (émulateur IBM PC) pour tourner encore ‘beaucoup’ plus vite. Il participe également avec Flype et d’autres membres à développer des tests en ASM de compatibilités des cores respectifs. Objectif: compatibilité avec la norme ISA 68040.  Au fond, tous les membres de l’APOLLO-Team et ceux du Replay sont des fondus de l’esprit FPGA et de l’Amiga Classic tout simplement, donc tout le monde se comprend même si çà débat bien sûr.

Plus d'informations sur http://www.apollo-accelerators.com/ et http://www.apollo-accelerators.com/files/Apollo_datasheet.pdf

 Un immense merci à Guibrush et Flype pour cet article !




Retour à la sous-rubrique :
Le MiniMig 1.1

La Vampire
Les dérivés du MiniMig

Sondage
Achèteriez-vous une Vampire 1200
 Oui
 Non
 Ne sait pas

Results, Résultats

  • Votes : 2
  • Commentaire(s) : 0
Article du Jour
Il n'y a pas encore d'Article du Jour.

Temps : 0.0716 seconde(s)